Ce site utilise des cookies technique, analytique et d'autres tierces parties. Pour plus d'informations lire la déclaration sur l'utilisation. De poursuivre la navigation permet l'utilisation de cookies

La culture de la Noisette

Le Noisetier (Corylus Avellana) est une plante originaire de l’Asie Mineure appartenant à la famille des Bétulacées. Parmi les principaux pays producteurs de Noisettes, on distingue certainement l’Italie, avec en particulier la région du Latium et le Piémont, le Turquie, l’Espagne; mais sa diffusion est étendue à l'ensemble de l'Europe.

En Italie, la Noisette se décline en de variétés différentes : « Tonda di Giffoni et San Giovanni » cultivée en Campanie; « Tonda Gentile Romana » cultivée dans le Latium; « Tonda » de la Calabre; les Noisettes des Nebrodi et des Madonies cultivées en Sicile. La première place revient cependant à la Noisette du Piémont, sous le nom de « Tonda Gentile Trilobata », considérée comme la reine des noisettes dans le monde. Cette Noisette est cultivée et est cultivable uniquement dans le Piémont pour sa particularité de plante (« Tonda Gentile Trilobata ») à s'adapter aux environnements différents de cette région.

Le plant de Noisette est un arbuste très résistant, malgré qu’elle subisse, comme la plupart des végétaux, l'attaque des champignons parasites et des insectes, en particulier la punaise verte et le balanin des Noisettes. Sa résistance semblerait confirmer sa longévité ultra millénaire. Son origine, pas encore sa culture, semblerait en effet remonter à la période du Mésolithique, avant même la vigne et l’olivier.

La Noisette, dans sa longue histoire, au-delà des preuves de son exploitation et culture, a été la protagoniste de beaucoup de récits, légendes et symboliques. Pour en citer seulement quelques-unes: les Chinois croient que la Noisette est un des cinq aliments donnés par Dieu à l'homme; le bois préféré par les sourciers est celui de l'arbre de Noisette; les Romains offraient le fruit de la Noisette pendant les mariages dans un but propitiatoire; les Celtes utilisaient la Noisette comme nourriture du savoir; les baguettes de magiciens, fées et sorcières pour pouvoir disparaître doivent être fabriquées avec du bois provenant de l'arbre de la Noisette; l'arbre de la Noisette semble protéger contre les vipères; la baguette du caducée semble provenir d'une branche de Noisetier… et nous pourrions écrire encore des pages entières pour confirmer la longue tradition de ce précieux arbuste et de son fruit.

La culture de la Noisette est faite avec des moyens techniques de culture et de récolte, différentes pour chaque culture et pays d'origine. La technique de culture pour la Noisette utilisée par notre exploitation agricole est de type traditionnel Piémontais. La seule culture qui s’adapte à la région est la «Tonda Gentile Trilobata », avec une implantation des arbres normalement de cinq mètres sur cinq comme dimension moindre, sous forme de buisson composé par quatre perches principales, rangées orientées en direction Nord-Sud pour bénéficier du meilleur rayonnement du soleil et la hauteur des arbres est variable entre deux et demi à trois mètres.

Soufflant Noisettes

Récolte Mécanisée des Noisettes

Nettoyage et Tri de NoisettesNettoyage et Tri de Noisettes

Nettoyage et Tri de Noisettes

En dehors ces aspects techniques, ce que nous aimons mettre en avant, c’est le fait que nos Noisetiers ne subissent aucun traitement de type chimique. La fauchée de l'herbe est faite mécaniquement ainsi que l'émondage. Pour la récolte, des moyens mécaniques spécifiques sont utilisés, sauf pour les zones difficiles d’accès où on récolte vraiment encore à la main. Immédiatement après la récolte, le séchage des Noisettes se fait au soleil et sur une aire de séchage, comme autrefois.

Nous croyons avec conviction que nos produits transformés doivent être obtenus en utilisant seulement des Noisettes, fruit d'une culture naturelle, comme un simple résultat de l'alternance des événements climatiques des saisons.

De notre point de vue, intervenir artificiellement dans les phases différentes de la culture condamnerait irréparablement l'authenticité innée de ce fruit exceptionnel et des produits obtenus par la même, en trahissant les fondements et le but de notre projet.